Accueil > Analyse > LSU vs Georgia : Résumé

LSU vs Georgia : Résumé

Dernier match pour les Tigers en cette année 2011, c’est simple il faut encore gagné, surtout à la maison pour remercier les fans les plus « crazy » de tout le pays. Les Bulldogs doivent ressemblés à de pauvres petits caniches, il n’ya  aucun calcul à faire dans ce genre de match, pas de matchups plus important qu’un autre, seul la volonté prendra le dessus !

Malheureusement, même avec ce préambule rondement choisi, il faut avouer que LSU patauge en ce début de match, les passes de Jordan Jefferson sont pour le 3ème anneau en tribune, la secondary des Bulldogs répond bien et ça fait déjà 10/0, inconcevable en ce début de match ! Un premier quart temps fort détestable, seul Tyrann Mathieu fait d’excellent coverage, Morris Claiborne futur top 10 pick n’y est pas ainsi que le troisième homme (Cornerback) Tharold Simon pourtant excellent dans ce rôle. Ron Brooks tente d’apporter sa hargne, mais il y a une cassure, c’est trop approximatif, c’est laid en un mot on était pas habitué à cela.

Dans ces cas là, qu’est ce qui peut nous permettre de rester dans ce match ? Le raté en drop du receveur de Georgia est un plus car seul le FG sera inscrit. Je reprend donc ma question ? Quel peut être l’élément déclencheur ? Ma question est pourrie je vous l’accorde car le nom de Tyrann Mathieu aka Honey Badger n’est plus une supposition mais une affirmation, un punt return de plus de 60 yards pour nous permettre de revenir dans la partie, ce mec est sur une autre planète, il n’est pas humain, son instinct animal fait pour moi le meilleur défenseur de cette année, loin devant, mais alors vraiment loin … Seulement 3 points d’écart, que 3 points … On a passé aucun 1st down, aucun, Jefferson a passé pour 8 yards et rien ne marche mais grâce au génie de Mathieu on est toujours au contact, LSU ne peut pas perdre c’est impossible. Le momentum a choisi son côté.

Au retour les hommes de Miles vont tout faire pour écraser les Bulldogs qui deviennent un vulgaire jouet, un sparring partner quoi. L’enjeu a disparu et les joueurs de LSU sont relâchés. Tyrann Mathieu récupère le ballon perdu par Aaron Murray, il a toujours été dans son match, permettant à ses coéquipiers d’y croire et que rien n’étais perdu. La suite est simple dans ce quart temps, dans la famille des buffles je demande Kenny Hilliard. Encore une fois, Kenny True Freshman qui plus est, explose tout les blocks adverse et s’en va faire un triplé en ajoutant 21 points dans ce quart temps pour LSU. On est alors sur un 28/0, le score quant à lui 28/10. A noter durant ce troisième quart temps le retour de 47 yards de Mathieu qui évitera pas moins de 8 tacles, sensationnel ….

La suite c’est du LSU tout craché, on enfonce un peu plus l’adversaire avec deux nouveaux touchdowns. Le premier sur une longue cours edu spécialiste Alfred Blue, et le second sur interception de Morris Claiborne. On a eu deux matchs et encore une fois LSU gagne ce match grace à la défense et la special team .. seulement 30 yards à la passe mais plus de 200 à la course. LSU sera bien au rendez vous pour le BCS et se sera un rematch face à Alabama !!!

 

 

Publicités
Catégories :Analyse Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :